Le Bal Folk de Camille & Luna

Un Bal Folk pas comme les autres
Dimanche 25 février 2018 à partir de 18h

Camille & Luna, un ukulélé, une harpe, des voix: c’est dans la terre que leur musique est ancrée. Elles composent ou réarrangent des thèmes traditionnels destinés à la danse.

Toutes deux venues de familles d’artistes (circassiens et musiciens) elles savent à la fois animer un bal et nous livrer une performance intime de musique à écouter.

Camille & Luna proposent un répertoire constitué d’une grande palette de danses : chapelloise, scottish, valses, valse à 5 temps, cercle circassien … Une jolie occasion de venir exercer et transmettre vos talents de danseurs-euses.

INFORMATIONS PRATIQUES
? Comme Vous Emoi, 5 rue de la Révolution, Montreuil
Quand ? dimanche 25 févier 2018 à partir de 18h
Participation : 5 euros d’adhésion à la compagnie Les Ouvriers de Joie


Camille Heim obtient son DEM à Montpellier, le Diplôme National Supérieur Professionnel de Musique au Pôle Supérieur de Paris, puis un Master d’ Orchestre à l’ Orchesterzentrum de Dortmund ainsi qu’à la Hochschule für Musik de Detmold (Allemagne). En 2012, elle est Lauréate du Concours Bellan et remporte la même année le concours de l’Orchestre Français des Jeunes avec qui elle jouera durant la saison suivante.

Dès son arrivée en Allemagne, en 2015, elle réussit le concours de « Praktikum » au Deutsch Rhein Oper (Duisburg/Düsseldorf) où elle jouera durant toute la saison 2015-2016. Elle a l’occasion de jouer au sein de l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Ensemble Les Siècles (François Xavier Roth), le Mahler Chamber Orchestra (Daniel Harding), l’Orchestre Colonne, l’Orchestre Philharmonique des Nations, le Rudolstadt Theater,..

Parallèlement, Camille développe un tout autre répertoire à la harpe celtique et s’intéresse aux musiques et danses traditionnelles du monde, plus particulièrement d’Europe de l’Est, d’Amérique Latine, de France.. Elle part régulièrement à la rencontre de musiciens d’autres horizons (Ethno Flanders, Dranouther Festival 2014; Ethno Portugal, Festival d’Andancas 2015…).

Elle anime régulièrement des stages de harpe (Cévennes, Marseille). Avec ses deux harpes, entre les musiques classiques et traditionnelles, Camille se nourrit, écoute, compose, réinvente; sa musique rêve autant qu’elle danse.


Luna Silva grandit dans le cirque et se fait repérer sur l’île de La Réunion, à l’âge de 11 ans par un clown ancien chanteur d’opéra qui remarque son talent.

A l’âge de 14 ans elle chante pour la première fois dans des bars de Ménilmontant ses standards de jazz préférés : Nature Boy, Desafinado et Caravan. C’est à 16 ans qu’un ukulele lui tombe dans les mains sur le train de Ringling Bros Barnum and Bailey Circus aux Etats-Unis et qu’elle commence à composer. Ce sera pour elle son outil d’accompagnement, d’indépendance et de création.. Tout bascule lorsqu’elle découvre les musiques du monde à 17 ans et décide de partir en Inde chanter avec un groupe du Rajasthan pendant trois mois. Après cette tournée, elle part en Suède pour des projets « Ethno » qui regroupent des musiciens du monde entier, en collaboration de musique traditionnelle. Burkina Faso, Croatie, Indonésie, Etats-Unis, elle voyage pour comprendre et saisir les différences et composer de manière plus créative. Elle anime des stages de chants et atelier pour des festivals ainsi que L’Echo Chorale, ensemble hebdomadaire en banlieue parisienne.

Elle décide ensuite d’étudier l’ethnomusicologie à l’Université de SOAS (Londres) pour approfondir ses connaissances. Diplôme en poche c’est maintenant la musique traditionnelle de chez elle qui l’intéresse. A travers l’amour de la danse et des chants elle recherche les musiques de ces origines: Espagne, France, Angleterre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *