Les dessous du spectacle

Anna Cottis en pleine reflection

Tout a commencé quand une de mes filles m’a dit “Maman, est-ce que les femmes étaient plus heureuses au lit avant?” J’ai répondu “Euhhh…”

C’est bien d’avoir des enfants qui posent des questions. Mais je n’avais pas les réponses. Donc j’ai commencé à lire, à chercher et j’ai découvert plusieurs choses.

La première est que l’histoire écrite se focalise sur les vies des hommes et l’histoire de la sexualité aussi.

La deuxième est que quand enfin on parle de la sexualité des femmes dans le passé, on parle surtout des lois autour de la mariage et de la reproduction. Donc on rate beaucoup de choses. Car la sexualité ne se réduit pas à ça. Même pour les meufs.

Et la troisième est que j’avais absorbé, sans le savoir, une idée que les femmes d’antan vivaient dans une misère sexuelle et sociale et que donc nous, les femmes modernes, vivaient dans une liberté unique dans l’histoire. Et donc il ne faut pas demander trop car sinon on peut y retourner à la misère normale. Compris ?

Donc j’ai crée et continue de créer ce spectacle pour donner des idées des autres temps, des autres libertés, pour combattre les idées reçues qui nous empêchent de demander plus, pour donner des armes à celles et ceux qui refusent de se laisser enfermer dans une histoire unique de domination et tristesse sexuelle.

Et pour qu’on rigole un peu.

L’Histoire est grande

Il y a  beaucoup de matière géniale dans ce sujet. Je pourrais en faire trois heures rien qu’avec les sketchs et séquences déjà crées. Bizarrement, les théâtres ne veulent pas qu’on reste dedans pour toute la nuit, donc il m’a fallu choisir. Mais que faire de toute ces informations qui sont fascinantes mais qui ne sont pas dans le spectacle ?

Avec l’aide de la magnifique Camille, nous avons réalisées des vidéos sur quelques-uns des nombreux sujets qui débordent du spectacle. Des petits plus, si vous voulez.

Si vous  avez une question et vous ne voyez pas la réponse ici, dites-la moi et je vais tacher de faire une vidéo qui y répond !

À bientôt sur la route !

Anna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *