La Noue-sous-Forêt

Avril 2021 – Résidence à La Maison du Parc Jean-Moulin – Les Guilands

Participez à ce projet depuis chez vous ! Apprenez à confectionner votre costume de Feuillus en vue du spectacle de territoire cet été dans le parc !

Nous vous proposons de créer avec nous des couronnes cueillettes à partir de matériaux trouvés dans le parc et de customiser des t-shirts à partir de pochoirs de feuilles.

Une fois votre œuvre finie, si vous le souhaitez, nous aurons le plaisir de l’exposer dans les vitrines de la Maison du Parc ! Malheureusement, nous ne pouvons pas vous accueillir à l’intérieur mais n’hésitez pas à venir nous voir, nous sortirons échanger avec vous.

Créez votre couronne-cueillette avec vos enfants depuis la maison grâce à ce tutoriel à télécharger ci-dessous

Couronne cueillette portée par Delphine

Apprenez à customiser des tee shirts à l’aide de pochoirs en forme de feuilles grâce au tutoriel ci-dessous

La Noue-sous-Forêt est un projet artistique et créatif organisé avec et pour les habitants de La Noue. Le but est de ramener la nature au centre de la vie de quartier et de sensibiliser aux enjeux actuels de l’écologie en un moment festif qui nous rassemble. À travers les arts, nous explorons notre rapport au monde contemporain et à la nature dont il est issu. C’est dans ce contexte de tension que nous avons choisi d’opposer déchets et forêts pour éveiller nos publics à la question du recyclage. D’un côté, il y a ces objets que l’on ne veut plus et que l’on jette mais qui continuent d’exister malgré notre envie de les voir disparaître. Et de l’autre, il y a la forêt,  les bois qui étaient à Montreuil avant les êtres humains,  les arbres et les plantes qui continuent de vivre même dans la ville et que l’on a du mal à percevoir.

Le projet est inspiré d’un côté par des traditions européennes et notamment des personnages de  « l’homme-forêt » pour représenté la nature et d’un autre côté par la tradition japonaise des « yokais », ces esprits qui hantent les objets, les déchets du quotidien. Notre proposition est d’explorer et de juxtaposer ces deux mondes en une composition théâtrale où les “homme-forêts ” chassent et emmènent les yokais loin du quartier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *